Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créations

LogoBoutik  boutonFB

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 17:19

Clique sur le lien, la chanson est trop top !!

La plus belle du monde

En 1950, avant l'inscription au calendrier de la Fête des Mères, le 4ème dimanche du mois de mai était une journée comme les autres pour la mère de famille.

Réveillée par le chahut des 6 derniers enfants ( la femme avait beaucoup d'enfants avant 1950 ) , les 7 coups sonnés par la pendule de la cheminée confirmaient à la mère que le bon temps était fini....

Comme tous les jours, c'est en pantoufles et en robe de chambre qu'elle entrait dans la chambre des fauteurs de troubles ( en 1950, les 6 derniers étaient dans une même chambre ), et délivrait les 2 cadets coincés entre les barreaux de leurs petits lits en fer ( il n'y avait pas de tour de lit à l'époque ).

Machinalement, elle ouvrait les volets : il pleuvait toujours le 4ème dimanche de mai, elle avait donc bien fait de ne pas mettre de bigoudis hier soir.

Après avoir fait bouillir 12 l de lait et beurré 40 tartines ( en 1950 les enfants mangeaient beaucoup ), la mère allait préparer les vêtements de chacun : socquettes blanches et robe du dimanche pour les filles, socquettes blanches et short du dimanche pour les garçons.

Seuls les 2 derniers avaient besoin de son aide pour s'habiller , les 14 autres ( oui ils avaient beaucoup d'enfants j'ai dit ) mettaient même leurs couches lavables tout seuls ( les couches lavables permettaient de ne laver les sous-vêtements qu'une fois par mois, je vous rappelle que le groupe Brandt n'a commencé à commercialiser des lave-linges  qu'en 1956 ).

La salle de bain étant libre, la mère pouvait alors s'habiller rapidement : combinaison et robe du dimanche pluvieux.

Puisqu'il n'y avait pas de fête des mères, pas de perte de temps à chercher le collier de nouilles ou le bracelet d'épingles à nourrice assortis à la robe.

Parfois, la mère habitait en appartement, à Versailles ou ailleurs, et avait un chien.

Il lui fallait alors sortir l'animal, moins longtemps que les autres jours de la semaine car l'emploi du temps était serré le dimanche matin (  mais en 1950, pas de sacs à crottes, le bonheur quoi ! ).

Avant la messe, le rôti-pommes de terre du dimanche était enfourné.

Pas de gâteau à faire, après tout ce n'était pas la fête des mères !

Après le déjeuner, une petite promenade était d'usage : il y avait toujours une petite accalmie en début d'après-midi.

La poussette était très lourde - les 3 derniers ne marchaient pas - et pas très maniable ( Mac Laren n'existait pas en 1950 ) : la promenade ne durait jamais bien longtemps.

De retour à la maison, les 6 derniers étaient couchés le temps d'une sieste ( ils n'avaient qu'à pas se lever si tôt non plus ), et les autres dessinaient ou découpaient les journaux de leur père .

La mère, tout en surveillant les devoirs, tricotait dans son fauteuil ( je vous rappelle qu'en 1950, seuls 3500 foyers étaient équipés d'un poste de télévision,  hélas pas celui de la mère de famille... ).

A 19 h, la soupe était servie, et à 22 h, les lumières de la maison éteintes, les parents couchés et on n'entendait plus 1 bruit ( eh oh, c'était pas la fête des mères non plus ! ).

Depuis 1950, grâce à la Fête des Mères, les choses ont beaucoup changé . La preuve, il fait toujours beau ce jour-là !

Nous serons toutes probablement bien gâtées, en bricolages jolis et faits-main ( mais surtout faits-main ), en appareils électroménagers , en bouquets de fleurs , parfums ou gâteaux.

Mais si toutefois vous étiez en mal d'inspiration pour vous gâter ou pour gâter d'autres mères de familles, j'ai quelques idées à vous proposer pour illuminer votre journée !

 

Des petits stickers de circonstance à glisser dans vos paquets cadeaux et à coller partout :

 

 

 

 

 

La plus belle du monde

et hop ! au milieu des recettes dans la cuisine !

La plus belle du monde La plus belle du monde

version blanche ou fleurie sur une carte ou un miroir dans la salle de bain !

Des jolies silhouettes à piquer sur le gâteau ou à glisser au milieu du bouquet de fleurs :

La plus belle du monde
La plus belle du monde
La plus belle du monde
La plus belle du monde
La plus belle du monde

à personnaliser à l'aide d'un posca blanc par exemple !

Mais j'ai d'autres silhouettes plus coquines si vous le souhaitez, à chacune son style après tout !

La plus belle du monde
La plus belle du monde
La plus belle du monde

Quelques petites idées de cadeaux aussi , toujours des stickers pour embellir et personnaliser coquetiers ou muggs :

La plus belle du monde
La plus belle du monde La plus belle du monde La plus belle du monde

stickers vendus sous film transfert pour faciliter la pose

possibilité d'acheter le coquetier en porcelaine également si vous n'en n'avez pas !

La plus belle du monde
La plus belle du monde La plus belle du monde La plus belle du monde
La plus belle du monde

stickers également présentés sous film transfert

J'utilise les muggs depuis quelques temps déjà , ils résistent au micro-onde et passent au lave-vaisselle (il faut qu'ils soient bien collés au départ !)

Bien sûr, en plus de toutes ces petites nouveautés, vous pouvez toujours trouver d'autres idées de cadeaux ici : arbres généalogiques à personnaliser, bougeoirs chantournés....

 

A bientôt pour de nouvelles créations

et Bonne Fête de l'Ascension !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence
commenter cet article

commentaires

todomaybe 08/10/2015 14:40

Hihihi!!! ça fait longtemps que je n'avais pas été voir ton blog (ben oui, c'est vieux la fête des mères quand même, on est en octobre...) mais je me gausse toujours autant!

bibiche 18/05/2015 16:28

excellent comme toujours ! j'ai bien ri aussi et évidemment que de bonnes idées (sauf les pin-up, mon sweety se sentirait roulé sur la marchandise, parce qu'à la maison c'est "un peu" différent ...#riressataniques)

Laurence 20/05/2015 08:07

Ah ah Bibiche , c'est pour ça que c'est drôle !!! Merci de ta fidélité et bonne journée !

Fée Flo 17/05/2015 07:58

Bonjour J+1 mais je ne t'ai pas oublié.
HAPPY Anniv'.

Anne ED 15/05/2015 12:03

En attaquant la lecture de ce billet, je me doutais bien que j'allais encore pouffer de rire, et je n'ai pas été déçue! Merci pour ce bon moment de détente. Et mention spéciale pour la série de pin-up, l'idée est brillante!

Laurence 20/05/2015 08:09

Merci Anne ! Si tu veux je t'envoie une pin-up ( sérieux hein : tu m'envoies ton adresse !)

2C&1P 15/05/2015 11:52

Quelle chance on a de vivre en 2015!... Foin des bigoudis, du tricot sans TV, de la pluie et des 14 mioches dignes de "Tricoti Tricota" du Père Castor...! Ne restent que les silhouettes de notre star incontestée de la prose humoristique (et très inspirées des 50's...) et les cadeaux sous le soleil!... Ouf!
Bonne fête à toi... Bises à tous

Laurence 20/05/2015 08:13

Merci Anne Charlotte !! On a surtout la chance de pouvoir "se lâcher" sur un blog aujourd'hui !!!! A bientôt !